Le logiciel "DCC Mobile Controller" WiFi

DMC : Commande de trains en DCC à partir d'un mobile, d'un PC ou d'une tablette

DCC Mobile Controller sur PC, tablette ou SmartPhone

Pour la conduite des trains sur un réseau ferroviaire, un téléphone mobile ou SmartPhone est idéal. Il devient rapidement indispensable pour tous les modélistes. Ce logiciel DCC Mobile Controller est utilisable dans une fenêtre indépendante sur la plupart des navigateurs HTML. Il se connecte en WiFi sur la centrale DCCppS88 WiFi décrite dans ces pages et il commande 2 locomotives DCC par fenêtre.

Il est totalement compatible avec WiFi DCC Dashboard et TCOwifi décrits dans ces pages pour commander la centrale DCC en WiFi.



DCC Mobile Controller


L'interface graphique se compose d'un écran qui affiche toutes les commandes nécessaires pour conduire une locomotive. Les commandes sont envoyées en WiFi vers un ESP8266 qui sert d'interface WiFi entre ce logiciel et l'Arduino MEGA qui contient DCCppS88. L'ESP8266 est aussi serveur de données en stockant dans sa mémoire Flash ce logiciel ainsi que plusieurs autres. Il utilise les commandes DCC classiques.

Pas besoin de connexion à Internet puisque tous les fichiers du projet sont contenus dans la mémoire Flash de la Centrale DCC.

Avec son interface serveur WiFi nous avons une plus grande liberté pour superviser le réseau ferroviaire à partir d'un PC, d'une tablette, d'un Smartphone et tout ceci sans avoir besoin de Node.js. La communication se fait au travers du fichier écrit en JavaScript qui interprète les commandes de l'interface graphique en HTML. Celui-ci envoie les instructions correspondantes en WiFi vers l'Arduino MEGA. Ce dernier décode les instructions et génère le PWM qui représente le signal DCC à envoyer vers les rails. Plusieurs écrans peuvent se connecter simultanément en réseau pour piloter trains, aiguillages, ponts mobiles, accessoires, programmer les CV des locos et accessoires, et visualiser sur un TCO en temps réel 2 bus S88 avec ma bibliothèque DCCppS88. Pour piloter plus de 2 locos, ouvrir un seconde fenêtre du logiciel DMC.


Lancement du logiciel

1) Sur un PC connecté à une box ou un routeur WiFi, ouvrir le navigateur Internet à l'adresse IP, exemple 192.168.0.154, une page se télécharge sur l'écran avec un menu sur lequel vous sélectionnez le logiciel que vous voulez utiliser. Choisir DCC Mobile Controller et une nouvelle page se télécharge rapidement. Quand le logiciel DMC détecte le module WiFi contenant l'ESP8266, il vous indique son adresse IP en haut et à droite de l'écran. Celle-ci peut s'éditer si nécessaire. Après s'être connecté en cliquant sur le bouton "Déconnecté", une icone WiFi apparait en haut et à droite de l'écran pour indiquer la connexion en WiFi. Ensuite si DMC trouve le fichier locos.json dans le serveur, il l'utilisera pour proposer toutes le locos enregistrées dans celui-ci. Après avoir sélectionné une loco dans le menu déroulant (Adresse), lors d'un survol avec la souris sur les 28 fonctions de la loco, le nom attribué à chaque fonction apparaitra mais seulement si ce nom est enregistré dans le fichier. S'il ne trouve pas de fichier loco, il fonctionnera en mode autonome sans le menu déroulant des locos et sans les noms des fonctions. Cette dernière fonctionnalité n'est d'ailleurs pas implementée sur les navigateurs des Smartphones. Dommage.

2) Il existe une autre possibilité en lançant DMC directement à partir du répertoire "DCCpp_controller_megawifi/data" du PC. Pour utiliser le fichier "locos.json", une petite manipulation s'avère nécessaire. Il faut copier le fichier "locos.json" qui se trouve dans le répertoire "DCCpp_controller_megawifi/data/user" et le coller dans le répertoire "DCCpp_controller_megawifi" en le renommant "locos.js". Ensuite avec un éditeur de texte, ouvrez le fichier "locos.js" et ajoutez au début du fichier ceci   var locoParam=   puis enregistrez le et c'est fini. Ainsi le logiciel retrouvera toutes les locos que vous avez enregistrées précédemment dans le fichier des locos. Il les affichera dans les menus déroulants et associera leurs noms de fonction avec les boutons F0 à F28 correspondants. Enfin, pour que le logiciel se connecte immédiatement à la Centrale DCC, éditez le fichier "dmc.html" et au début modifez la variable ip avec l'adresse IP de votre Centrale DCC puis enregistrez. Sinon vous avez toujours la possibilité de changer l'adresse IP indiquée dans le cadre en haut et à droite de l'affichage avant d'appuyer sur Connecter .



Menu déroulant des locos


Description du menu supérieur

Le bandeau supérieur qui contient le nom du logiciel bascule entre vert et rouge, indiquant l'état de l'alimentation DCC des rails.

- Un bouton <s> : affiche le statut de la Centrale DCC et commute le bouton Power On/Power Off selon l'état de la centrale DCC WiFi
- Un taleau contenant le log des dernières commandes en cours
- Un bouton "Power On/Power Off" : commande l'activation ou la désactivation de l'alimentation DCC des rails via la Centrale DCC WiFi

- Une horloge numérique
- Un bouton central bleu ciel de lecture du courant DCC : active d'un clic de souris l'affichage du courant consommé qui apparait dans le bouton. Le courant est lu à chaque clic

- Le logo WiFi qui s'affichera en fonction de l'état de la connexion avec la Centrale DCC
- Un cadre contenant l'adresse IP modifiable de la Centrale DCC
- Un bouton "Recharger locos.json" : propose de recharger le fichier des locos à partir du fichier enregistré dans la mémoire Flash de la centrale WiFi, si besoin. Idem pour recharger locos.js
- Un bouton "Connecter/Déconnecter" : active ou désactive la connexion WiFi



Les boutons du panneau de contrôle.


Les autres boutons sont intuitivement bien connus des modélistes ferroviaires qui pratiquent le DCC.


Software :

Ce logiciel DMC fonctionne essentiellement avec le matériel décrit ci-dessous. Il est totalement compatible avec WiFi DCC Dashboard et TCOwifi dont il utilise le même fichier des locos dans ses menus déroulants.

Télécharger ici la procédure d'installation, le manuel et les fichiers de TCOwifi au format ZIP. N'oubliez pas de lire le fichier d'installation.

DMC fonctionne avec EDGE, FIREFOX, CHROME, OPERA, (SAFARI ?) et l'affichage se fait en temps réel.


Hardware :


Et tout ceci coûte une trentaine d'Euros ! selon vos sources.


Ce projet supporte 2 Boosters L298N (et plus) ainsi que 2 modules MAX471. Un Booster (2x2A) alimente les voies principales, un demi Booster (2A) alimente la voie de programmation et un demi Booster (2A) alimente les accessoires. L'interface de commande HTML pilote simultanément 99 locomotives et envoie les commandes nécessaires pour animer 512 accessoires : aiguillages, feux de signalisation, éclairage, générateur de sons, passage à niveau, etc...
Elle permet aussi de programmer les CV des locos et accessoires ainsi que lire jusqu'à 512 capteurs répartis sur les 2 bus de rétro-signalisation S88 avec ma bibliothèque DCCppS88. Vous pouvez aussi lire le courant utilisé sur la voie principale.

Ce hardware est décrit dans l'onglet "Alimentation DCC"
 PC 04/07/2020. Mise à jour du 12/11/2020    

BB 25200