BB 25200

La gare de LORMEDY

 

H0

Le câblage électrique du réseau

Des fils, rien que des fils

Le câblage sous les tables représente une bonne partie du travail la moins agréable et de surcroit dans de mauvaises positions.
Une goulotte est placée sous les tables tout le long du réseau pour distribuer les alimentations et les signaux entre le PC, la centrale DCC et les différentes cartes électroniques décrites dans ces pages.

On distingue les courants forts tel que l'alimentation DCC, +5V, +12V et les courants faibles circulant dans des fils qui transportent seulement des informations entre modules électroniques et vers le PC. Toutes les alimentations sont protégées contre les court-circuits.

J'ai installé un Feeder transportant le +12V ou +15V tout le long du réseau. Ensuite j'ai conçu des petites cartes 32x50mm sur lesquelles je peux monter deux régulateurs à découpage qui ne chauffent pas. Cela me permet de générer localement des tensions comme le +5V ou le +12V au plus proche de leurs utilisateurs en limitant la perte de tension inéluctable si j'avais utilisé de longs fils de câblage.

Voici un schéma de l'alimentation et sa réalisation où le L7805 est avantageusement remplacé par un régulateur à découpage avec un rendement proche de 90%. Les tensions choisies dans cet exemple peuvent être modifiées selon les besoins.

    

Le régulateur à découpage est personalisé en fonction de la tension de sortie désirée. Voici un exemple pour fournir du +5V en personalisant le dos du régulateur à découpage comme indiqué ci-dessous.

Ce type de régulateur à découpage remplace un 7805 sans chauffer et s'achète sur les sites de vente Internet pour un prix dérisoire. Le plot marqué EN est réuni avec IN+ par une goute de soudure et les 3 pattes sont inserées dans l'empreinte du L7805.
Ce régulateur à découpage peut théoriquement supporter 3A mais je recommande de ne pas dépasser 1.5A. Celui-ci fournira suffisament de courant pour alimenter plusieurs modules électroniques. Ces régulateurs fonctionnent avec une alimentation qui ne doit pas dépasser 24VDC en entrée.


Et donc on se retrouve avec moins de fils dans la goulotte et moins d'alimentations différentes !

La goulotte contient :
  • 4 Feeders DCC :
    • 1 pour le circuit externe (2x1mm²)
    • 1 pour le circuit interne (2x1mm²)
    • 1 pour les voies de service (2x1mm²)
    • 1 pour les commander les aiguillages et les accessoires (2x0.5mm²)

  • 1 alimentation +12VDC (2x1mm²) pour alimenter les éclairages et les régulateurs qui génèrent le +5V sur place

  • Un câble RJ45 pour le bus S88-N de rétro-signalisation

  • Quelques fils qui transportent les informations entre des différents cantons dépassant une table, selon les besoins

Chaque connexion nécessite 2 fils torsadés entre eux avec des paires de couleurs différentes pour mieux les identifier. La torsade diminue le parasitage avec les fils voisins et augmente la rigidité mécanique tout en évitant de faire un sac de noeud avec les fils voisins.

Des connecteurs verts 10-fils enfichables sont utilisés au passage d'une table à une autre en prenant soin de réunir ensemble les masses des mêmes circuits électriques à cet endroit précis. Toutes les extrémités des fils sont étamées avec de la soudure à l'étain avant d'être insérer dans les connecteurs.

L'usage de connecteurs male-femelle évite les erreurs de câblage lors d'un démontage-remontage puisqu'on ne retire pas les fils de leur connecteur. On branche/débranche seulement les connecteurs entre eux.


Contact : Envoyer un e-mail    (Remplir le champ "adresse" avec le nom de la gare en minuscule sans guillemet)

  Texte, photos, conception et réalisation :  Lormedy © 2017-2020 visiteurs